Fermeture du site en soutien aux intermittents

soutien

Bonjour à tous. Je m’appelle Yann, je suis médiateur culturel au chômage, et auto-entrepreneur via le site www.emploiculturel.net, site dédié aux offres d’emploi dans les secteurs de la culture, de l’audiovisuel, de l’événementiel.

A vrai dire, la réforme concernant les intermittents, je n’y comprends pas grand-chose. Enfin façon de parler, j’entends par là que je n’en connais pas les tenants et aboutissants, et que si je ne faisais pas partie du « milieu culturel », tout ceci me paraitrait bien éloigné de mes propres réalités. J’ai lu sur un profil facebook aujourd’hui « Il y a en France plus de 100 000 intermittents, le mouvement prend de l’ampleur, les festivals sont menacés, et il n’y en a pas un qui aurait pu mettre en scène un petit spectacle, une BD, une vidéo, qui expliquerait de façon claire leurs revendications? Ce n’est pas un communiqué du Syndéac qui va faire bander les gens, hein…; » … Oui, il y a du vrai là-dedans…

Si je ne m’estime pas apte à juger du fond de la réforme, la forme en elle-même me dérange : le 21 mars, la signature d’un accord après des « débats » unilatéraux et une représentation syndicale que l’on peut remettre en question. La réponse de monsieur Rebsamen à la question de monsieur Mamère que je qualifierai de foutage de gueule.

Aujourd’hui des grèves commencent à éclater (Le Printemps des Comédiens, et même le tournage de plus belle la vie), une charte des festivals est mise en place. Pour autant, je n’ai pas l’impression que la solidarité soit au top, voir par exemple le communiqué du Printemps des Comédiens. Si les festivals, les lieux de diffusion, les boites de production ne participent au mouvement que contraints et forcés, il y a très peu de chance que le public pense autre chose que « ils ont qu’à trouver un boulot ailleurs », « ce sont des fainéants »…

Les termes « solidarité », « unitaire », ne doivent pas rester que des mots.

Le mois de juin était très certainement propice aux recrutements, à la publication d’offres d’emploi, bref l’occasion idéale de lancer le site www.emploiculturel.net.

Mais à mon tout petit niveau, je me dois de donner un signe pour participer à ce mouvement. C’est sûr, je ne vais pas déranger grand monde, mis à part moi-même en faisant « grève ». Et je m’excuse auprès des quelques 1500 visiteurs uniques qui viennent sur le site quotidiennement. Mais il est temps, non pas de demander, mais de montrer un peu de solidarité dans les secteurs de la culture, de l’audiovisuel, de l’événementiel.

Le site sera donc fermé le samedi 7, dimanche 8, et lundi 9 juin 2014. Ouvert le mardi 10 juin pour la publication d’offres, mais sans diffusion sur les réseaux sociaux. Fermé le mercredi 11 juin. Et après, je verrai bien selon les nouvelles…

Aux quelques compétents qui auraient des infos, des liens à me transmettre, vous pouvez le faire via l’adresse emploi.culturel (at arobase)   gmail.com, je publierai sur cette page visible les jours de fermeture (et dans le site les jours d’ouverture). Je prends aussi les commentaires, encouragements, etc.

Bonne continuation à tous, ensemble.

Yann

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *